Vieux, râleur et suicidaire : la vie selon ove / Frederik Backman

Par Callistta
vieux raleur et suicidaire

« Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque »

Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce.

Mais depuis qu’il est sans travail, il se sent seul et inutile.

Il erre dans sa maison, fait des rondes de quartier pour relever les infractions des habitants.

Jusqu’au jour où, las de cette routine, il décide d’en finir.

Corde au cou, debout dans le salon, il est prêt à passer à l’acte…
C’est sans compter l’arrivée de nouveaux voisins et d’un chat abandonné.

Interrompant involontairement ses tentatives de suicide, ceux-ci vont peu à peu pousser Ove dans ses derniers retranchements et le ramener à la vie !
Tel un chat de gouttière amoché et craintif, à la fois drôle et touchant, Ove réveille l’instinct protecteur qui sommeille en chacun de nous. Mais attention, il griffe !

Mon avis :

Dans ce livre, on y fait la connaissance avec Ove, ce vieux monsieur râleur, aigri, acariâtre, radin, têtu.

Même s’il a un fichu caractère et qu’il passe son temps à râler et à enguirlander les autres, c’est un homme au grand cœur auquel on s’attache tout au long du livre.

Il a perdu sa femme n’a plus de travail il se sent inutile et veut en finir, c’est sans compter sur ses voisins qui lui demande des services par-ci par-là du coup il n’arrive pas à mettre son projet de suicide a exécution.

Il roule en SAAB et déteste toutes les autres marques de voiture.

J’ai passé un bon moment à lire ce livre, j’ai rit, pleuré, ronchonné contre les gens qui ne respectent pas les règles du lotissement.

Après le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, j’avais un peu peur de ne pas aimer cette autre lecture avec un petit vieux et au final, j’ai adoré ce livre aussi.

Je vous le conseille vivement pour passer un bon moment.

Vous aimerez peut-être...

1 Commentaire

Le Monde De Callistta | Bilan lecture 2014 4 novembre 2018 - 21 h 26 min

[…] Vieux, râleur et suicidaire : la vie selon ove / Frederik Backman […]

Répondre

Laisser un commentaire

libero. diam eleifend felis amet, nunc elit. dolor accumsan
%d blogueurs aiment cette page :