Clash, tome 1 : Passion brûlante

clash

 

 

Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.
Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…

 

Mon avis :

Je suis contente de retrouver les marked men même si on les croise seulement.

Car l’histoire est basée sur Zeb et Sayer que l’on a croisé dans le tome de Rowdy et d’Asa.

Zeb a un passé compliqué, il a fait de la prison, mais il est dans le droit chemin, depuis il a monté son entreprise de rénovation de maisons et ça marche bien pour lui.
Il a croisé Sayer dans le bar un soir qu’elle discutait avec Rowdy et depuis elle le hante.

IL fait tout pour la provoquer pour lui faire comprendre qu’elle l’attire.

Mais Sayer est enfermé dans ses blessures du passé et à du mal a se laisser aller avec Zeb.

Zeb est têtue et peu à peu la forteresse Sayer se fissure.

Sayer va aider Zeb à mener un grand combat.

Encore un chouette livre que nous propose l’auteur

Quand je lisais les marked men j’espérais qu’il y aurait des tomes sur certains personnages secondaire et c’est fait donc je suis bien contente.

Maintenant plus qu’à lire le 2 eme tome qui promet aussi des rebondissements.

 

Marked Men, tome 3 : Rome / Jay Crownover

marked men rome

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis  » bad boys  » tatoueurs, dans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie
se cache un cœur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante.
Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer.
Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très « homme parfait » ! Et surtout il revient du front…
Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le bon soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs.
Parfois les mauvais choix sont les meilleurs.

 

 

Mon avis :

Le Rome du tome 1 me plaisait déjà beaucoup et le Rome du tome 3 m’a enchanté.

Rome revient de la guerre avec des séquelles comme pas mal de soldat, mais il s’enfonce et n’est pas très sympa avec ses amis, sa famille.

Mais il a besoin lui aussi de cette période pas terrible pour pouvoir rajuster le tir et devenir un autre Rome.

Avec Cora ils se sont déjà croisés, mais la soirée du 4 juillet fut épique.

Un soir Cora doit aller le chercher dans un bar et la tout valdingue dans la vie de la miss.

Tous les deux sont blessés par la vie et ont du mal, mais ils sont attirés l’un vers l’autre.

Et un évènement va venir tout bouleverser.

Rome est vraiment génial une fois qu’il a remonté la pente, un homme fiable malgré ses petits soucis avec ses cauchemars.

Cora elle aussi a des soucis à cause de son ex qui l’a trompé.

Mais a eux deux, ils vont faire un “ parfait “ comme elle cherche depuis sa rupture.

La fin de ce tome nous laisse avec le début de ce qui va se passer pour Nash, mais j’espère qu’on reverra Rome et Cora pour savoir ce qu’ils vont devenir.

Produits disponibles sur Amazon.fr

Wild riders, tome 2 : La course sauvage / Jaci Burton

motard

 

 

Dès que Jessie Matthews, jeune fugueuse, a rejoint le club des Wild Riders, bikers en mission secrète pour le gouvernement, les motards l’ont considérée comme leur petite sœur. Sauf Diaz Delgado. En quelques années, il l’a vue s’épanouir et devenir une vraie femme. S’il cède à ses désirs – auxquels Jessie n’est pas insensible – il risque de diviser le club. Mais, quand tous deux doivent infiltrer sous couverture un groupe de survivants meurtriers, il sait qu’il aura du mal à garder ses distances.

 

 

Mon avis :

Un 2 eme tome bien sympa.

De beaux motards que demander de plus Sourire

Jessie est amoureuse de Diaz, mais il l’évite le plus possible.
Mais Jessie n’est pas du genre à lâcher l’affaire et quand l’opportunité d’une mission avec Diaz se profile elle saute sur l’occasion.

Diaz voit bien que Jessie est devenue une femme, mais il a peur d’être comme son père et ne veut pas lui faire de mal.

Pendant la mission, ils se rapprochent, mais Diaz tente souvent de dissuader Jessie de l’aimer.

J’ai bien aimé le 3 eme Wild rider Spencer, j’espère que le prochain tome sera sur lui.

La fin se finit bien et j’en suis ravie.

Mon avis sur les autres tomes :

Wild riders, tome 1 : La chevauchée sauvage / Jaci Burton

Alpha OPS, tome 1 : Sous l’uniforme / Emmy Curtis

militaire

 

Beth doit la vie à James Walker. Lorsqu’elle a été touchée sur un champ de bataille en Afghanistan, c’est lui qui l’a portée, inconsciente, loin du danger. Neuf mois plus tard, quelques jours à peine avant de repartir au front, Beth rencontre son sauveur par hasard, et l’alchimie qui opérait entre eux se réveille aussitôt. Quand il l’invite à passer un week-end à faire de l’escalade avec lui, elle accepte. Sans savoir que cette invitation va la plonger au coeur de la famille Walker, dont la soeur aînée se marie, dont le père dirige la CIA et qui reçoit des menaces de mort.

 

Mon avis :

Une histoire bien sympa, j’aime bien les romans ou y a des beaux hommes, je suis une éternelle romantique.
Je trouve que James est un homme bien malgré qu’il cache ce qu’il fait à sa famille.

Revoir Beth lui donne l’idée d’un week-end qui au final se retrouve à finir en week-end pour le mariage de sa sœur.

Mais rien ne se passe comme il faudrait.

La tension entre eux explosent, il y a des passages assez érotiques.

Et puis plane au-dessus du mariage quelques choses qu’ils essaient de comprendre.

J’ai beaucoup aimé Beth aussi une jeune femme belle et droite dans ses bottes.

La fin m’a trop plu, je suis contente que cela se finisse comme ça.

Produits disponibles sur Amazon.fr

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :