Souvenir d’enfance : la balade à vélo du soir

Aujourd’hui, je viens te parler d’un souvenir d’enfance.

Quand j’étaie petite mon papa m’avait acheté un beau vélo vert de la marque Peugeot a la quincaillerie de mon village.

Comment j’étaie trop heureuse.

j’ai souvenir de gamelles mémorables avec ce vélo.

j’en garde une petite cicatrice sur le menton.

Passer du vélo de petites filles à un vélo plus grand c’est chouette.

Le soir quand les beaux jours étaient là on allais faire un tour à vélo après le repas.

Juste moi et mon papa.

on s’apprêtait on mettait les lampes qui clignotent sur les bras et les mollets pour être vue quand il fera moins jour quand on rentrera.

Pas de casque car, à l’époque on en mettais pas

Je te parle de se souvenir qui date des année 1980

Oui j’ai grandi dans ses années là.

J’ai pris des gamelles et ça va, Ok maintenant faut se protéger de partout.

Je préfère avoir grandi à mon époque tout était plus simple.

J’ai même connue les voitures sans ceintures de sécurité à l’arrière… Non-non, je ne suis pas une mamie.

Une fois équipé, on partait direction l’étang du village.

Ci-dessus une photo de l’étang de mon enfance et du banc où l’on s’arrêtait avec mon papa.

À l’époque, il fumait du coup, il faisait sa pause.

On regardait les limaces géantes qui passaient sur le trottoir.

Y avait de sacré monstre niveau limaces.

J’en ai jamais revu d’aussi grosses.

Y a pas à dire, mais une limace ça reste archi moche.

(je les trouvais déjà moches quand j’étaie gamine et là de chercher une photo pour l’article, c’est toujours aussi moche)

Je me souviens qu’on parlait pas mal, c’était notre moment à nous.

Puis quand le jour tombait, on allumait les lumières qu’on avait sur le bras et la jambe pour rentrer en sécurité.

Bon dans un petit village, on n’avait pas trop de circulation, mais, au moins pour le peu de voitures que l’on pouvait croiser, on était visibles.

On croisait quelques personnes du village avec qui l’on discutait.

Le vieux médecin du village venait faire sa balade et il discutait avec mon papa.

Je me souviens que ça parlait mairie, urbanisme, réunions.

Que des trucs chiants pour une petite fille.


Aujourd’hui, je te parle de se souvenir, car nous sommes le 12 août et c’est l’anniversaire de mon papa.

Hélas, il nous a quittés en 2013.

Il aurait 77 ans ce jour.

Il y a certaines dates ou des souvenirs refont surface.

Celui-ci est un très bon souvenir au milieu de mauvais qu’il y a pu avoir.


Papa, je te souhaite d’être bien là où tu es.

Que la maladie te laisse tranquille.

J’espère que tu auras retrouvé ta maman adorée.

Qui t’a tant manquée dans ton enfance.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :