Les soignants, athlètes du quotidien / Isabelle Fluckiger Jachym

Par Callistta
les soignanrs, ces athlètes du quotidien

Quotidien des soignants, de leurs patients, les résidents des Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), témoignages de scènes réelles souvent, imaginaires parfois, portraits des personnes que j’ai côtoyées dans ma fonction de stagiaire, pendant mon année d’école d’aide soignante et par la suite en exerçant ce métier. Des ressentis de la fatigue du soignant, de la personne âgée, de la frustration… des sourires et des larmes… je voulais surtout témoigner de nos conditions de travail, de ce que nous vivons au quotidien… et il en ressort des moments magiques que jamais l’on oublie et j’espère vous emmener avec moi dans ce monde d’émotion et vous inviter surtout à la réflexion, car notre système de santé est de plus en plus fragile et la population l’est tout autant. Vous pourrez vous reconnaître dans certains des acteurs de ce recueil, d’un côté ou de l’autre de la barrière.

 
 
 
Mon avis :
 

Alors, en lisant le résumé, je m’attendais à un récit ou plusieurs petites nouvelles.
Je me suis retrouvé avec 2/3 histoires et le reste en poèmes.
Du coup, je ne m’attendais pas du tout à cela comme lecture.
Un peu déçue. Je n’ai pas non plus regardé ce que l’auteur de ce livre a écrit avant donc je ne connaissais pas du tout son style d’écriture.

C’est un peu de ma faute sur ce coup-là.

Cela n’enlève en rien que les poèmes sont beaux, bien écris et rendent bien hommage au personnel médical, rien à dire là-dessus.
On se rend compte que le métier auprès de malades, personnes âgées est difficile, fatiguant, usent même les plus motivées.
Il faut aller vite, il y a un quota, un rendement à faire dans la journée et il manque de plus en plus de personnel dans ces structures.

Ce qui fait que le personnel a de plus en plus de difficultés a passé un peu de temps avec les personnes en difficulté.

Il y a aussi des poèmes du point de vue des patients qui sont très beaux et tristes.

C’est dommage d’en arriver à ce stade, mais quand on regarde la conjoncture actuelle et notre état français qui veut supprimer des postes un peu partout cela va devenir encore plus difficile pour le personnel soignant en poste.

Petit aparté personnel :
je comprends bien leur situation ayant vécu de mettre mon père en maison de retraite et en voyant le travail effectué par le personnel.
Ce n’est pas facile et certaines personnes âgées ne sont pas faciles du tout à gérer.
Mon père était de ces personnes difficiles, je n’en remerciais que plus le personnel qui s’occupait de lui.
 

SimPlement.pro

 

Vous aimerez peut-être...

4 Commentaires

isabellefluckigerjachym 28 février 2018 - 17 h 44 min

je vous remercie pour votre SP , je ne pensais pas que mon résumé pouvait prété à confusion. Je suis ravie que vous ayez qd meme apprécié mes textes et mes poemes, même si à la base ce n’était pas ce à quoi vous vous attendiez mais je pense que l’essentiel de mon message est passé, je vous remercie, bonne fin de journée

Répondre
Callistta 28 février 2018 - 18 h 51 min

Je n’ai pas non plus chercher a voir ce que vous faisiez comme écrits. Mais je ne suis pas déçue plus que ça. ok suis pas au top avec la poésie mais les texte sont beaux et parlent du vécu des soignants et cela est très intéressant.
Le message est passé effectivement.

Répondre
Le Monde De Callistta | Bilan lecture 2018 14 janvier 2019 - 10 h 58 min

[…] Les soignants, athlètes du quotidien / Isabelle Fluckiger Jachym […]

Répondre
Le Monde De Callistta | In my mailbox #12 3 février 2019 - 18 h 26 min

[…] Les soignants, athlètes du quotidien / Isabelle Fluckiger Jachym […]

Répondre

Laisser un commentaire

Donec neque. justo accumsan venenatis, Praesent felis leo elementum
%d blogueurs aiment cette page :