Marathon Men / Flo Renard

Par Callistta

Bordelais nouvellement installé à Marseille, Gwenaël est un garçon effacé qui manque d’assurance.

À l’inverse, Victorien, paraplégique de naissance, possède une personnalité rayonnante et une inexhaustible volonté.

Ils n’ont rien en commun si ce n’est une égale malchance qui les poursuit depuis l’enfance, et dont ils s’accommodent avec plus ou moins de philosophie.
C’est la course qui va les rapprocher de manière très inattendue, et cette rencontre pour le moins percutante va définitivement changer leur vie…
Comédie romantico-sportive traitant d’affirmation de soi, d’acceptation de l’autre et de respect des différences, Marathon men est avant tout une romance entre deux jeunes hommes, résolument orientée humour… et course de fond !

Mon avis :

J’ai enfin lu ce livre qui étaie dans ma pal depuis un moment.

Le résumé m’avait intrigué et j’étaie bien tentée.

Je lis peu de M/M et cette lecture a été bien sympa et qu’est-ce que j’ai pu rire.

Non, mais deux Pierre-Richard qui se rencontrent ça en fait des moments de loose totale.

 

 

Gwenaël, Bordelais d’origine viens travailler a Marseille dans une des entreprises familiales.

Victorien, est paraplégique suite a une maladie. Mais il ne s’en laisse pas conter et compte bien vivre le plus autonome possible. Il cherche du travail, mais a des difficultés. Pourtant il créer des sites web, un travail qui lui permet de faire cela de chez lui.

 

 

Gwenaël s’ennuie et se dit que se mettre à la course à pied pourrait lui faire du bien.

Mais c’est sans compter sa chance légendaire. La rencontre entre Gwenaël et Victorien a fait mal.

 

De fil en aiguille, ils nouent une amitié qui se transforme en sentiments amoureux.

Tous les deux s’entrainent pour faire un semi-marathon.

Leurs vies sportives et leurs vies en général est ponctuées de moments poissards.

Dans les livres de Tintin on à Dupont et Dupont et bien la c’est Pierre-richard et Pierre-richard.

Non, mais les deux m’ont fait rire, mais rire.
Par contre, il m’arriverait la moitié de ce qu’il leur arrive, je rigolerai nettement moins.

 

 

Ce livre parle d’amitié, d’amour, de famille.

D’handicap, car oui Victorien est handicapé et est en fauteuil roulant.

Et ce n’est pas toujours facile de vivre en autonomie quand on a un handicap, quel qu’il soit.

L’auteure nous montre deux aspects de la vie.

Le handicap et l’homosexualité.

C’est un livre où tout coule naturellement ou tout est bien écrit que rien n’est choquant.

Et j’en venais à espérer que la vie allait leur sourire un peu plus, car ils ont eu leurs lots de galère tous les deux.

 

Des personnages attachants, et que dire de Milla la jolie chienne de Victorien. J’aimerais beaucoup la connaitre cette gentille demoiselle.

 

Je ressors de cette lecture enchanté. Moi qui suis peu habituée à lire ce style de romance je vous recommande cette lecture toute mimi.

Je remercie l’auteure d’en avoir eu l’idée.

Vous aimerez peut-être...

3 Commentaires

Light And Smell 24 octobre 2019 - 9 h 23 min

Je lis peu de romances, mais celle-ci est l’une des rares qui me tentent d’autant que le thème du handicap n’est pas courant dans ce genre 🙂

Répondre
Callistta 25 octobre 2019 - 21 h 43 min

C’est aussi ce qui m’a attiré dans ce livre, c’est que cela parlais de handicap, de course à pied et d’homosexualité. Donc là cela réuni un combo de difficultés.
Je lis rarement de M/M cela doit être la 2 eme mais ce livre fais tellement rire et on a pas de scènes de sexes qui pourrait être dérangeante alors ça passe crème.
Je me suis attachée a Victorien et Gwenaël ils vont me manquer.

Répondre
Light And Smell 26 octobre 2019 - 19 h 17 min

J’adore ce sentiment de ne plus vouloir quitter des personnages, c’est frustrant, mais ça prouve qu’un auteur a su leur donner vie.

Répondre

Laisser un commentaire

elementum consectetur Aenean leo ut ut consequat. odio Phasellus commodo
%d blogueurs aiment cette page :