L’héritage / Christopher Paolini

Par Callistta

Remporter l’ultime combat contre l’Empire ou périr, les rebelles n’ont plus d’autre choix… Pourquoi Galbatorix, l’usurpateur, ne détruit-il pas l’armée en marche vers Urû’baen, sa capitale ? Il en aurait le pouvoir.

Alors, que trame-t-il ? Pourquoi laisse-t-il les Vardens et leurs alliés, les nains, les elfes, les Urgals et aussi… les chats-garous ! poursuivre, sous le commandement de Nasuada, leur conquête de ses places fortes ? Belatonatombe, ainsi que Dras-Leona. Et Aroughs, réputée imprenable, est conquise grâce à l’astuce et à la témérité de Roran. Le cousin d’Eragon mérite plus que jamais son surnom de Puissant Marteau ! Certes les soldats et les magiciens de l’Empire se défendent.

Mais les Vardens ont avec eux Eragon et Saphira, qui font des ravages dans les rangs ennemis. Murtagh et Thorn eux-mêmes ne sont pas de taille à les arrêter. À moins que… Murtagh, bien que lié à Galbatorix par un serment de fidélité prononcé en ancien langage, et donc impossible à rompre, ne fait peut-être pas tout ce qu’il pourrait pour les vaincre… Cependant, l’avancée des Vardens se trouve dramatiquement stoppée sur la route d’Urû’baen.

Leur camp est dévasté par une attaque de Thorn et Murtagh, qui enlèvent Nasuada. Comme la jeune femme l’avait décidé, au temps de sa prise de pouvoir, c’est Eragon qui doit prendre sa place à la tête des armées rebelles. Or le garçon est loin de se sentir prêt pour une telle responsabilité, pas plus que pour combattre prochainement Galbatorix en personne.

En vérité, après cet enlèvement, il perd tout espoir de venir à bout du tyran. Il comprend que celui-ci ne veut pas les tuer, ni lui ni Saphira, mais les soumettre, comme il a soumis Murtagh et son dragon. Eragon se souvient alors des mystérieux conseils donnés par Solembum, le chat-garou, alors qu’il n’était encore que l’apprenti de Brom. Le premier lui a permis de trouver le métal dont a été forgée Brisingr, son épée. Le deuxième, tout aussi énigmatique, disait : « Quand tout te semblera perdu, rends-toi au Rocher de Kuthian, il t’ouvrira la Crypte des Âmes. » Eh bien, le moment est venu. Mais où se trouve le Rocher de Kuthian ? Solembum prétend l’ignorer.

C’est pourtant lui qui va lâcher une phrase étrange – dont il ne se rappellera pas ensuite l’avoir prononcée – révélant l’emplacement du rocher. Il est sur l’île de Vroengard, où se dressait Dorú Areaba, l’ancienne cité des dragons et des Dragonniers, qui fut rasée par Galbatorix et les Parjures.

Une magie d’une puissance inimaginable semble avoir effacé de toutes les mémoires ce Rocher de Kuthian, car Glaedr lui-même – qui est mort, mais dont Eragon conserve précieusement l’Eldunarí, le coeur des coeurs, dans un coffret – ne s’en souvient pas. Le dragon d’or est néanmoins d’avis qu’ils doivent prendre le risque et se rendre sur Vroengard.

Est-ce un piège de Galbatorix ? A moins qu’une entité inconnue, un formidable magicien, ait décidé de leur venir en aide ? Tandis que Nasuada lutte de tout son courage pour ne pas prêter allégeance à Galbatorix en dépit des tortures qu’il lui inflige, Saphira emporte Eragon et Glaedr au-dessus de l’océan, à travers la pire tempête qu’ils n’aient jamais affrontée .

 

Mon avis :

Ce 4 eme et dernier tome est aussi palpitant que les autres, je suis vraiment ravie d’avoir lue toute cette série sur Eragon, c’est prenant, vous commencer le livre et avez beaucoup de mal a vous arrêtez.

J’ai adoré ce 4 eme tome, Eragon et ses amis vont me manquer.

Cette trilogie qui est devenue une “quadrilogie”( je sais pas si ça se dit comme ça)

Est vraiment bien.

Si vous avez des livres dans le même genre a me conseiller je suis preneuse.

 

Vous aimerez peut-être...

5 Commentaires

Flore 10 mai 2012 - 21 h 41 min

Ouah, ça me donne vraiment envie, moi qui ne suis pas une grande lectrice ! J’ai arrêté les jeux vidéo il y a peu, je pense que ça pourrai être sympa pour combler ce manque 🙂 Merci.

Répondre
Callistta 11 mai 2012 - 19 h 17 min

C’est vraiment bien cet série sur éragon, moi qui aime dans les jeux videos les nains elfes et cie ben là c’est cool tant a pleins^^
j’ai eue bpc de mal a décrocher de chaque livre tellement je voulais savoir la suite.

Répondre
Melgane 26 mai 2014 - 18 h 03 min

J’ai beaucoup aimé les trois premiers mais la fin du quatrième m’a un peu (pour ne pas dire beaucoup) déçue. Le grand méchant meure rapidement, pas de combat, et puis tout se termine bien, une idylle naît entre deux personnages on ne sait pas trop d’où sa sort… Ça m’a fait un peu penser aux genre de fin précipités qu’on fait pour être sûr de ne pas avoir à écrire un tome derrière.

Répondre
Nat 2 mai 2018 - 14 h 54 min

Bonjour! Je suis plutôt SF, mais en Fantasy (mâtinée de SF tout de même!) il y a la saga de Ténébreuse par Marion Zimmer Bradley.
Ou comment une société peut naître et se développer en autarcie suite au naufrage d’un vaisseau de colonisation terrien, et au croisement des colons avec l’ancienne race mourante indigène. Pouvoirs psy, société de castes, refus de la technologie au programme, un régal qui se dévore, en plus de 20 tomes pour plus de plaisir!

Répondre
Callistta 2 mai 2018 - 16 h 19 min

Ah oui je ne connais pas, je note l’auteur. Je lis peu de SF mais j’aime bien de temps en temps.

Répondre

Laisser un commentaire

commodo sed et, Donec Sed lectus leo. dolor. massa id, porta. dapibus
%d blogueurs aiment cette page :