Le Petit Prince / Antoine de Saint-Exupéry

Par Callistta
Le petit prince d'Antoine de Saint-Exupéry

J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : …  » S’il vous plaît… dessine-moi un mouton ! « 
– Hein!
– Dessine-moi un mouton…
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

Mon avis :

J’ai lu le petit prince quand j’étaie gamine et ne l’avais pas relue depuis.

C’est chose faite.

Ce livre est un conte philosophique qui ne se démode pas malgré le temps qui passe.

Les mots du petit prince, les réponses d’Antoine de Saint-Exupéry, font que l’on passe un très beau moment.

 

Dans ce livre, l’auteur se retrouve perdu au milieu du désert avec son avion et il fait la connaissance du petit prince, qui lui pose des questions et qui lui demande de lui dessiner un mouton.

On apprend que le petit prince n’est pas de la planète Terre et qu’il est parti en voyage en quittant sa minuscule planète ou se trouve sa rose, ses 3 volcans dont un éteint.

 

Le petit prince est innocent et curieux du monde qui l’entoure. Quand il pose une question, il veut la réponse et ne lâche pas l’affaire tant qu’il ne l’a pas obtenue. Par contre il sait esquiver les questions qu’on lui pose.

Chaque visite de planète lui apporte son lot de questionnement et de réponses d’adultes. Il a raison de dire que les adultes sont compliqués.

 

J’ai aimé être en compagnie du petit prince, il va me manquer, je relirais de nouveau ce livre avec grand plaisir.

Chaque lecture apporte son lot de réponses et de questionnement différents.

J’ai pleuré lors de la séparation avec le renard et avec l’auteur. Mais je sais aussi qu’en ayant le livre je peux retrouver le petit prince autant de fois que je le souhaite. C’est la magie des livres, pouvoir replonger dedans quand on le souhaite.

 

 

 

 

2 Commentaires

Light And Smell 19 janvier 2022 - 12 h 02 min

Lu également enfant, je pense être passée à côté d’a peu près tous les messages, je serais donc tentée de faire une relecture comme toi…

Répondre
Callistta 19 janvier 2022 - 22 h 52 min

C’est tout à fait ça, en le relisant maintenant j’ai associé des questions et réponses à l’époque actuelle et ça change pas mal de choses. Je me le relirais dans quelques temps et je suis sûre que j’en aurais encore une lecture différente.

Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :