La mélancolie du kangourou / Laure Manel

 

Alors qu’il s’apprête à vivre le plus beau moment de sa vie avec la naissance de sa fille, Antoine est confronté au plus horrible des drames : la mort de sa femme durant l’accouchement.
Anéanti par la perte de celle qu’il aimait plus que tout, Antoine a du mal à créer du lien avec son bébé jusqu’à ce qu’il embauche Rose, une pétillante jeune femme à l’irrépressible joie de vivre, pour s’occuper du nourrisson.
Parviendra-t-elle à aider Antoine à se révéler comme père et à se reconstruire ?
Il n’est jamais trop tard pour (ré)apprendre à aimer.

 

Mon avis :

 

J’ai écouté ce livre en livre audio.

J’ai écouté ce livre en livre audio.

Je souhaitais essayer de nouveau la lecture audio.

Je m’en suis pas mal sortie pour ce 2 eme essai de lecture audio.

 

Je pense retenter si je trouve un livre qui me plaira.

Ayant adoré mon premier livre lu de Laure Manel.

Je me suis laissée tentée par celui-ci.

 

Le début du livre est très triste avec Antoine qui perd sa femme lors de l’accouchement.

J’en ai pleuré.

Débuté sa vie en ayant perdu sa maman lors de l’accouchement, que c’est dur pour un enfant.

Antoine ne se remet pas de la perte de sa femme et il embauche Rose pour s’occuper de Lou, car lui veut reprendre le travail, c’est vital pour lui, il a besoin de ça pour remonter la pente.

Au fur et à mesure du livre, on voit Antoine qui reprend goût à la vie, surtout quand il s’éloigne de Paris.

Car à Paris, il est souvent dans des moments dépressifs.

 

 

Rose est pétillante et très agréable, on aimerait l’avoir comme amie.

Rose fait tout pour aider Antoine et Lou.

Au contact de Rose, Antoine va prendre conscience de sa fille et se mettre à l’aimer.

À moins la détesté pour la mort de sa femme.

Rose a une grande force de vie, on comprend au fil du livre qu’elle puise cela de son enfance difficile.

Elle rêve de devenir danseuse et d’enseigner la danse.

En attendant, elle va aider Antoine à élevé la petite Lou.

 

 

Pour autant, il ne peut se séparer de Rapha, et quand il fait la rencontre de Jeanne, celle-ci doit vivre avec le fantôme de Rapha.

Ce qui n’est pas facile pour aider à trouvé sa place.

 

J’ai détesté Jeanne dès le début et encore plus quand elle à forcé Antoine à mettre fin au contrat de Rose.

Lou est une petite fille adorable, j’ai eu envie de la bisouillé tout le long du livre.

 

 

Dans ce livre, on y parle deuil, deuil d’un amour, deuil d’un être cher.

De reconstruction pas facile avec des hauts et des bas.

D’amitié, de complicité.

De souvenirs de famille.

De seconde chance.

De l’amour que l’on garde au fond de nous, mais aussi de l’amour qui reviens en force pour offrir une seconde vie.

Un Très beau roman de Laure Manel, le deuxième que je lis et j’en lirai d’autres.

 

Produits disponibles sur Amazon.fr

Cet article a 3 commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé 8.5/10 pour moi (chronique juillet 2018). Je disais « Un livre qui se lit vite, très vite. Si la fin est prévisible, Laure sait nous captiver, nous retenir et nous pousser vers le mot FIN. »
    Bon W.E. FLaure

    1. En audio il fait plus de 17h lol, donc il fut long à lire mais j’ai réussit.
      la voix de la raconteuse m’a fait entrée dans le livre facilement.

      Ce 2 eme livre m’a beaucoup plu, pour la fin je l’espérais un peu mais ne savais pas vraiment si ça allais se faire.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :