Carnet de poilu : Soldat Edouard Blas / Megane Delsinne

cover-1087

 

Edouard Blas, jeune Anzinois, effectue son service militaire à la caserne de Valenciennes lorsque la guerre est déclarée entre la France et l’Allemagne en 1914. Partagé entre son envie de défendre son pays et celle de profiter de sa jeunesse en étant à l’abri des combats, le jeune homme nous raconte ses quatre longues années de guerre. Une histoire vraie, loin des récits de guerre héroïques.

 

Mon avis :

Ce livre est un SP que j’ai eue via la plateforme “ simplement pro”

Moi qui aime bien lire des témoignages sur notre passé, je suis ravie d’avoir lu l’histoire de l’arrière grand-père de cet auteure.

On fait la connaissance d’Edouard et de son parcours en tant que poilus de la première guerre mondiale.

Je ne pensais pas que les poilus bougeaient autant.

Surtout lorsqu’ils sont blessés, on les envoient un peu partout en France pour être soigné.

Edouard a été blessé plusieurs fois et il a été fort courageux de bien résisté a la douleur, car les soins à cette époque ne se faisait pas avec des anesthésies de maintenant.

Au grès du livre on y voit la vie avec les copains de régiments, la disparition des uns et des autres.

On se rend bien compte que la vie de poilu n’était pas gaie tout les jours mais qu’ils arrivaient tout de même a passer de bons moments dès qu’il y avait un peu de vin.

Faire ce livre a demandé beaucoup de travail et j’en remercie l’auteure car elle nous permet en le lisant de découvrir comment la première guerre s’est passée.

Je suis contente de ma lecture et j’espérais a chaque attaques qu’Edouard s’en sorte.

Il a finalement pu retrouvé sa femme a la fin de la guerre et finir sa vie plus calmement.

 

SimPlement.pro

Cet article a 4 commentaires

  1. Ahh tu l’as lu aussi 🙂
    Il est chouette hein !
    J’ai bien aimé… Et je trouve qu’à l’école, on devrait lire ce genre d’ouvrage. Accessible, facile à lire et qui nous plonge vraiment dans la réalité de l’histoire… C’est moins abstrait que de grand blabla…

    1. Oui j’aime beaucoup lire des livres qui raconte notre histoire passée.
      J’ai beaucoup aimé que ce soit le journal d’un poilu livré tel quel
      que ce ne soit pas romancé.
      On a pu voir enfin lire que les journées a la guerre c’était pas facile mais que malgré tout ils arrivaient a passer des moments aussi bons que possible.
      Et oui à l’école on ferai bien de nous faire lire des livres comme cela.

  2. Coucou, je suis en train de le lire tiens 🙂 Bientôt mon avis !

    1. cool on lis le même livre^^
      bonne lecture, moi en tout cas cela m’a plue de lire ce journal d’un poilu
      c’est notre histoire c’est important de la préserver et d’en parler aux générations qui arrivent.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :