Au petit bonheur la chance ! / Aurélie Valognes

Par Callistta

 

Jean 6 ans , se retrouve confié à sa grand-mère, lors de la séparation de ses parents, en 1968. Sa mère part à Paris pour trouver un emploi et reviendra le chercher. Il se retrouve chez mémé Lucette, et une formidable histoire d’amour va se dérouler entre ces deux êtres qui vont apprendre à se connaître, à cohabiter et à s’aimer.

Mon avis :

Je remercie Netgalley par qui j’ai pu lire ce livre.

C’est mon tout premier d’Aurélie Valognes.

J’ai adoré ma lecture.

J’ai beaucoup pleurée, j’espérais tout comme Lucien que sa maman allai revenir le chercher.

J’ai appris à aimer Lucette, cette grand-mère avec qui il n’est pas facile de vivre, mais avec le temps Lucien et elle, trouvent leurs marques.

J’ai aimé me plonger dans ces années de changement, on voit la vie d’avant avec Lucette qui habite un 2 pièces sans eau courante sans WC ni autres commodités.

Et on suit l’évolution avec les week-ends chez tante Françoise, puis le changement d’appartement.

Ma maman a connu elle aussi ces changements elle m’en parle régulièrement du coup retrouvé ce dont elle me parle dans ce livre m’a plu.

La vie d’antan avait l’air plus simple sans fioriture, ils faisaient avec ce qu’ils avaient et savaient être patients.

Alors que maintenant, tout doit aller vite sinon on s’impatiente.

J’ai aimé suivre la vie de Lucien à cette époque et le voir grandir aussi dans sa tête.

On en demande beaucoup à ce si petit bonhomme.

Il profite peu de son enfance.

Heureusement qu’il s’est fait quelques amis pour pouvoir jouer et être un enfant.

Lucette m’a touché quand j’ai compris pour les lettres, sous ces airs de vieille dame elle a un sacré-cœur.

Je comprends pourquoi elle l’a fait et j’ai trouvé touchant.

La mère de Lucien, Marie a besoin de vivre une vie meilleure à Paris, mais quand elle y débarque tout n’est pas aussi rose qu’elle l’espérait.

Du coup, elle tente de subvenir à ses besoins pour un jour faire venir son fils.

Ce livre parle d’amour, que ce soit l’amour maternel, l’amour d’une grand-mère.

D’amitié,

De la vie qui n’est pas tous les jours faciles,

Du souvenir de ceux partis trop tôt,

De l’engouement pour la capitale,

Des changements qui arrivent que ce soit pour l’école, pour l’émancipation des femmes, la modernité qui s’installe dans l’électroménager.

Vous aimerez peut-être...

4 Commentaires

Premières lignes #8 - Le Monde De Callistta 22 avril 2018 - 8 h 10 min

[…] choix sur lui…  Pour ce première ligne, une de mes lectures de cette année 2018. Chronique ICI Premières lignes […]

Répondre
Le Monde De Callistta | Premières lignes #8 9 novembre 2018 - 0 h 38 min

[…] choix sur lui…  Pour ce première ligne, une de mes lectures de cette année 2018. Chronique ICI Au petit bonheur la chance Prix: EUR […]

Répondre
Le Monde De Callistta | Bilan lecture 2018 14 janvier 2019 - 10 h 58 min

[…] Au petit bonheur la chance ! / Aurélie Valognes […]

Répondre
Le Monde De Callistta | Throwback Thursday Livresque – 2019 Cycle 1 #4 21 février 2019 - 9 h 07 min

[…] Chronique ICI […]

Répondre

Laisser un commentaire

mattis venenatis facilisis Praesent massa id risus tempus quis eleifend justo
%d blogueurs aiment cette page :