Au pays des barbares / Fabrice David

Par Callistta

Quand Chabrol rencontre Céline aux abords d’un stade de foot d’une petite ville de province…

Bienvenue dans les Ardennes. Awoise-Gelle est une petite ville ennuyeuse à 6 kilomètres de la frontière belge. C’est là que vit Moïse, qui travaille dans un magasin de jardinage. Il passe son temps libre à supporter l’équipe de foot locale et à boire des bières dans son QG, le bar L’Ardennais. Il y croise tous les jours ses amis, dont Jarne, le Belge recherché par la police, et le Nîmois, un ex-voyou du Sud, ses deux complices de comptoir. Moïse ne vit que par et pour le foot. Alors, quand son club risque la relégation, il décide d’agir. Et d’enlever l’enfant de l’arbitre qui va officier au prochain match. Mais rien ne se passe comme prévu…

Magguy et Annie forment un couple atypique. Deux femmes qui vivent sous le même toit, cela a le don de faire parler dans ce genre d’endroit. Si l’une est d’une nature plutôt joyeuse, l’autre est taciturne et frise la dépression. Il faut dire qu’elle cache un lourd secret qu’un événement fait douloureusement remonter à la surface.

Mon avis :

J’ai lu ce livre, car Mélanie Daniel a interviewé l’auteur sur sa chaine YouTube et que l’auteur a su m’intriguer avec son livre.

La vidéo YouTube est Ici

Je lis peu de policier et je ne suis pas fan de football alors ce livre est totalement aux antipodes de ce que je peux lire. Et finalement, ce livre m’a plu et je vais donc vous donner mon avis.

 

 

Ce roman c’est l’histoire de Moïse qui n’a pas grand-chose dans sa vie, juste son train-train entre le bar de la place, son travail au magasin de jardinage, et l’équipe de foot de sa ville.

Moïse traine sa vie et ne sais pas quoi en faire, une enfance malheureuse qui ne l’a pas poussé à se sortir les doigts du cul et a avancé.

Une équipe de foot d’une petite ville perdue au fin fond des Ardennes.

Une équipe qui ne vaut rien, mais pour Moise, elle vaut tout. Il n’y a que ça qui le tient en vie dans sa vie. Alors quand le dernier match arrive et que Moïse a peur de perdre son équipe.

Avec ses amis du bar, ils trouvent une idée complètement débile et qui va changer leur vie.

Ses amis du bar ne sont pas mieux que lui, tout aussi paumés dans leurs vies. Et quand on sait pourquoi ils en sont arrivés là, on se dit que la vie ne les a pas gâtés eux non plus.

Moïse pense que son avenir va s’illuminer avec ce coup pour empêcher son équipe de foot d’être reléguée. Ah ça oui ! Moïse, ta vie va changer, mais pas comme tu l’imagines.

Ces 4 comparses sont bien concons quand même. Ne rien faire de sa vie, dépenser son peu d’argent en alcool, finir bourré à pas d’heure la nuit dans les rues de son village. Habiter un appartement miteux et recommencer la même journée le lendemain.

 

Le foot dans ce livre est un élément secondaire et tant mieux, parce que ce n’est vraiment pas mon sport préféré.

 

Dans ce livre on fait également la connaissance de l’arbitre Jean-Philippe et de sa femme.

Qui eux non plus n’ont pas une vie heureuse malgré les apparences de la maison coquette de la belle voiture.

On y croise un couple de lesbiennes qui elles aussi sont liées à un des comparses de Moïse et qui vont sans le savoir empêcher une situation et enfoncer Moïse encore plus.

 

Fabrice David a su m’emporter dans son livre. Il a su par ces mots et par sa narration me tenir en haleine. Malgré l’histoire glauque, moche, noire, sombre.

Je me suis attachée à Moïse.

Qui l’eut cru.

Et la fin me laisse avec mes questions, que va devenir Moïse ?

 

Ayant grandi dans un petit village encore plus petit que celui de Moïse, je comprends que certaines choses prennent une importance capitale dans la vie de certaines personnes et que leur vie peut déraper pour rien pour un truc con, quelque chose que les autres ne comprendront jamais, mais pour celui qui le fait à son importance.

 

Ce qui m’a plu également c’est de pouvoir discuter avec l’auteur.
On se dit qu’une personne qui travaille pour un grand média de télévision va être un peu inaccessible et au final non.
Et je l’en remercie pour cela, avoir pu échanger sur son livre et d’autres choses.
Je vais suivre ce qu’écrit Fabrice David et je tenterai une nouvelle lecture d’un de ses livres.

Vous pouvez suivre Fabrice David sur son compte Twitter.

2 Commentaires

Le Monde De Callistta | P12 Livresque – 2019 : Septembre 29 septembre 2019 - 16 h 15 min

[…] Chronique ICI […]

Répondre
Le Monde De Callistta | C’est lundi, que lisez-vous ? #20 21 octobre 2019 - 9 h 03 min

[…] Au pays des barbares / Fabrice David […]

Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :