Amélie Nothomb / Une forme de vie

Par Callistta
Une forme de vie

L’auteur en quelques mots :

Issue d’une illustre famille bruxelloise, Amélie Nothomb est la fille d’un ambassadeur belge.
Née au Japon, elle reste profondément marquée par la culture nippone. En 1992, son roman Hygiène de l’assassin est accueilli avec un énorme succès. Frustrée de ne pas être restée au Japon, elle y retourne et retranscrit cette expérience plus que déroutante dans Stupeur et tremblements, couronné Grand Prix de l’Académie française en 1999. Il est adapté au cinéma en 2003, comme son premier succès, Hygiène de l’assassin.
Depuis, elle publie à peu près un roman par an, se définissant elle-même comme une ‘graphomane malade de l’écriture’.

Mon avis :

Je n’avais encore jamais lu de Nothomb.

Le peu que je savais d’elle et que j’avais pu voir sur le net, me paraissait vraiment bizarre.

Au final ce livre ma plu,

Sa correspondance avec Melvin Mapple soldat de 2 eme classe affecté a Bagdad.

Qui pour survivre à la guerre, se gave de nourriture, tant et si bien qu’il en devient obèse et que pour lui cette graisse, c’est comme une femme, il en parle et lui a même donner un nom Shéhérazade.

Grâce a elle, il découvre qu’il peut faire un art de son corps et du coup, il est heureux.

Il lui a écrit, car il a lu tous ses livres et pense qu’il n’y a qu’elle qui peut la comprendre.

Mais Mapple ment, il ment sincèrement, pour s’inventer une vie, on le découvre au fil du livre.

À travers ce récit épistolaire on découvre aussi Amélie Nothomb qui nous dit qu’elle répond a tous ces lecteurs, mais que beaucoup lui demande des choses qu’elle ne peut pas leur donner, les gens croient qu’elle peut tout absorber de leurs malheurs mais elle ne peut pas.

Elle aime les missives courtes, mais celles qui font 4 pages elles n’apprécie pas du tout.

J’ai bien aimé ce livre, juste la fin m’a un peu dérouté, finir en queue de poisson comme ça, je ne m’y attendais pas.

Vous aimerez peut-être...

5 Commentaires

Lalydo 5 février 2012 - 12 h 48 min

Ce n’est vraiment pas son meilleur, Je l’ai lu dernièrement, j’ai été déçue. Si tu veux en lire d’autres je peux te conseiller Hygiène de l’assassin et Stupeur et Tremblements, qui moi font partie des meilleurs!

Répondre
Callistta 5 février 2012 - 12 h 59 min

J’ai bien aimer meme si c’est pas le meilleur^^, je note les titres que tu ma donner et je verrai pour les acheter.
Merci de ton passage.

Répondre
Emma 22 septembre 2012 - 14 h 17 min

Le dernier est assez sympa même s’il se lit vite, trop vite

Répondre
Callistta 22 septembre 2012 - 14 h 23 min

Il se nomme comment son dernier? moi je n’ai lue que celui-ci pour le moment.

Répondre
Le Monde De Callistta | Acide sulfurique / Amélie Nothomb 7 octobre 2018 - 20 h 57 min

[…] lue Une forme de vie /Amélie Nothomb en premier […]

Répondre

Laisser un commentaire

vulputate, mi, velit, et, mattis pulvinar Phasellus
%d blogueurs aiment cette page :