À la lumière du petit matin / Agnès Martin-Lugand

Par Callistta

À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter. Jusqu’au jour où le destin la fait trébucher… Mais ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ?

Mon avis :

Un moment que je n’avais pas lu de livre de cet auteure et je suis ravie d’avoir retrouvé sa plume.

 

Nous croisons dans ce livre Hortense, qui se remet difficilement de la perte de ses parents.
La danse, c’est toute sa vie et elle danse beaucoup.
L’autre partie de sa vie, c’est sa liaison avec Aymeric un homme marié.
Mais cette situation finit par la ronger.

 

De plus un souci qui lui arrive lui fait voir Aymeric autrement.
Pour y voir plus clair elle retournes chez elle, dans la maison de son enfance.
J’aime bien les personnages secondaires, tous les amis d’Hortense.
Sandro à l’air de savoir faire tourner la tête.
Berthille à l’air d’une femme qui tient sa famille et sait ce qu’elle veut.

Cathie et son mari Mathieu me font penser a des doudous, des amis en or qui savent réconfortés.

Par contre Aymeric, lui, je ne l’ai pas apprécié du tout.


Ce livre est comme les autres de cet auteure, il nous parle de la vie de tous les jours, de situations qui peuvent nous arriver.
On se pose des questions en avançant dans notre lecture.

Elias débarque chez Hortense un soir, amené par Mathieu.
Et de là, on va voir Hortense changée et ce retrouvée avec elle-même.
Elias aussi qui est un homme blessé par la vie, change au fur et à mesure que l’on avance dans notre lecture.

 

Dans ce livre, on parle de la perte d’être cher, de vie qui ne convient plus, d’amour, mais aussi d’amour faux, de la recherche de soit.
De vie brisée qu’il faut reconstruire.

 

Une très bonne lecture que ce livre.
Une auteure qui me plaît à chacun de ses livres.

4 Commentaires

Zélie 24 mars 2019 - 13 h 30 min

Je ne l’ai jamais lu mais pourquoi pas un jour !

Répondre
Callistta 24 mars 2019 - 15 h 42 min

Coucou, il est top, j’ai adoré ma lecture et cette auteure fait des livres géniaux à lire. Hésites pas si un de ces jours tu ne sais pas quoi lire à découvrir cet auteure.

Répondre
Le Monde De Callistta | C’est lundi, que lisez-vous ? #8 25 mars 2019 - 9 h 04 min

[…] À la lumière du petit matin / Agnès Martin-Lugand […]

Répondre
Le Monde De Callistta | P12 Livresque – 2019 : Mars 31 mars 2019 - 9 h 00 min

[…] Chronique ICI […]

Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :